La vie

Seretse Khama Quotes

Seretse Khama Quotes

"Je pense que le problème auquel nous sommes confrontés dans le monde est principalement causé par le refus d'essayer de voir le point de vue d'un autre homme, d'essayer de persuader par l'exemple - et le refus de répondre à un désir plutôt passionné d'imposer votre propre volonté aux autres , soit par la force, soit par d'autres moyens."
Seretse Khama, premier président du Botswana, à partir d'un discours prononcé à Blantyre en juillet 1967.

"Nous devons maintenant avoir l’intention d’essayer de récupérer ce que nous pouvons de notre passé. Nous devrions écrire nos propres livres d'histoire pour prouver que nous avions un passé et que c'était un passé qui valait autant la peine d'être écrit et appris que n'importe quel autre. Nous devons le faire pour la simple raison qu'une nation sans passé est une nation perdue et qu'un peuple sans passé est un peuple sans âme."
Seretse Khama, premier président du Botswana, discours prononcé à l'Université du Botswana, du Lesotho et du Swaziland, le 15 mai 1970, cité dans le Botswana Daily News, 19 mai 1970.

"Le Botswana est un pays pauvre et actuellement incapable de se débrouiller seul et de développer ses recours sans l'aide de ses amis."
Seretse Khama, premier président du Botswana, à partir de son premier discours public en tant que président, le 6 octobre 1966.

"Nous sommes convaincus que toutes les races qui se sont réunies dans cette partie de l'Afrique, par les circonstances de l'histoire, ont raison de vivre ensemble dans la paix et l'harmonie, car elles n'ont d'autre foyer que l'Afrique australe. Ici, nous devrons apprendre à partager les aspirations et les espoirs en tant que peuple unique, unis par une croyance commune en l'unité de la race humaine. Ici repose notre passé, notre présent et, surtout, notre avenir."
Seretse Khama, premier président du Botswana, discours au stade national à l'occasion du 10e anniversaire de l'indépendance en 1976. Comme cité dans Thomas Tlou, Neil Parsons et Willie Henderson's Seretse Khama 1921-80, Macmillan 1995.

"Nous Batswanais ne sommes pas des mendiants désespérés… "
Seretse Khama, premier président du Botswana, à partir de son premier discours public en tant que président, le 6 octobre 1966.

"La démocratie, comme une petite plante, ne se développe ni ne se développe d'elle-même. Si elle doit être nourrie et nourrie si elle veut grandir et s'épanouir. Il faut y croire et le pratiquer pour l'apprécier. Et elle doit être combattue et défendue pour survivre."
Seretse Khama, premier président du Botswana, discours prononcé à l'ouverture de la cinquième session de la troisième Assemblée nationale du Botswana en novembre 1978.

"Lefatshe ke kereke yame. Allez dira molemo tumelo yame.
Le monde est mon église. Pour faire du bien à ma religion
"

Inscription sur la tombe de Seretse Khama.